Série - Japon

Le Japon dans l'art, artistes modernes ou contemporains, art traditionnel japonais…
Une rareté, le Japon vu par David Hockney, "Mount Fuji and Flowers", 1972. Après sa rupture avec Peter Schlesinger à l'été 1971, Hockney voyage au Japon avec son ami Mark Lancaster. Il a réalisé cette œuvre à Londres après son retour, à partir d'une carte postale du mont Fuji et un manuel d'ikebana. Peut-être une réponse ironique à la culture commerciale qu'il a trouvé au Japon, qui contredisait ses attentes d'un paysage intact et bucolique.
"Smoking Girl" par Yoshitomo Nara. Super artiste contemporains japonais.
J'adore le Japon vu par les occidentaux, comme cette aquarelle de Félix Elie Regamey, "Vue d'Arashiyama à Kyôto" de 1876. Regamey, (7 août 1844 - 7 mai 1907) est issu d'une famille d'artistes, père, frères, tous ont fait carrière dans l'art.
Utamaro Kitagawa, "La coiffure". Série de "Yamauba et Kintaro", 1801. Insolence du matin.

Magnifique document sur des acteurs de théâtre Kabuki, mais surtout sublime photo prise par Tamamura Kōzaburō, photographe né en 1856 à Edo. Il était le fils aîné d'une famille liée au temple Rinnoji de Hoshino, branche de la famille impériale. En 1867, à l’âge de onze ans, il entra comme apprenti chez le photographe Kanamaru Genzō1 dans le quartier d'Asakusa à Edo et y resta sept ans. A dix-huit ans, il ouvrit ensuite son propre studio de portraits à Asakusa en 1874. Il devint rapidement l'un des plus importants photographe du pays produisant de luxueux albums laqués de vues coloriées du Japon, des peintures et des vues pour lanterne magique qu'il exportait dans le monde entier et pour lesquelles il avait comme clients réguliers les universités de Cambridge et de Chicago.

 

Je continue ma série Japon, il y a tellement de belles choses à montrer, comme cette photographie de Henri Cartier-Bresson, "Kyoto", 1965.
Vraiment formidable ! Yayoi Kusama dans son exposition "Floor Show" at R. Castellane Gallery, New York.
Série Japon, Quel humour dans le titre de cette peinture de Léonard Foujita, "Chat couturier", 1927.
Japon encore avec Takashi Murakami, "Mr. DOB", 2016.
Journée Japon,
Extraordinaire photographie du Baron Raimund Von Stillfried c.1875, prise au Japon où il avait un studio photo. Oui oui, en 1875 ! Cette photo est considérée comme un chef-d'œuvre de l'histoire de la photo.
Me voilà avec Aki Kuroda, en 2015, devant une de ses toiles. Voilà plus de 40 ans d'amitié !
Aki Kuroda, "Space Rabbit I", Lithographie originale, 2007.
Fudō Myōō (Sanskrit: Acala-vidyaraja), le chef des Cinq rois de la sagesse (Godai myōō), est l'avatar courroucé de Dainichi Buddha et le protecteur tenace de la loi bouddhiste. Son iconographie, tirée du Sutra Dainichi, décrit son corps comme noir ou bleu, avec des yeux exorbités, des crocs saillants qui se mordent la lèvre inférieure et des cheveux qui pendent sur son épaule gauche. Il porte dans sa main gauche un lasso pour attraper et lier les démons et dans sa main droite une épée pour les décapiter.

J'aime particulièrement cette "Danseuse" de Kobayakawa Kiyoshi, 1932. Avec le détail du petit doigt de pied qui sort de la chaussure !