Série - Bouquets

Pablo Picasso, "Trois roses", 1898

Paul Gauguin, "Nature morte à la mandoline", 1885

Vincent van Gogh, "Roses", 1890.

 Pablo Picasso, "Fleurs", 1901.

De composition plutôt banale il faut s'écarter du sujet principal et regarder comment le fond a été traité. C'est là qu'on peut soupçonner le potentiel de ce jeune artiste qui n'a alors que 20 ans. Avec ce fond qui va du noir au bleu on voit qu'il ose se débarrasser de sa maîtrise technique. Il s’agit de la première œuvre de Pablo Picasso à être achetée par la Tate Gallery c'était en 1933. Elle révèle beaucoup sur les goûts des administrateurs de la Tate Gallery. En 1933 Picasso était déjà un artiste d’avant-garde établi mais la décision d’acheter cette œuvre conservatrice montre que les administrateurs résistaient aux développements plus radicaux de l’art moderne.

Pablo Picasso, "Mère et enfant devant un vase de fleurs", 1901.En 1901 Pablo Picasso peint de nombreux vases de fleurs assez "classiques" comme mon post précédent. Voilà que le génie se révèle dans "Mère et enfant devant un vase de fleurs" également de 1901 le génie prend sa place il marque sa différence et sa liberté. A Paris il abandonne définitivement son classicisme. On sent bien qu'il est influencé par van Gogh et surtout Toulouse-Lautrec mais ça y est sa personnalité est là et bien là. Quelle beauté quel chef-d'œuvre !

Henri Matisse, "Chrysanthèmes dans un vase de Chine", 1902.

Edouard Vuillard, "Fleurs", 1904.

Édouard Vuillard, "Le bouquet d'anémones", 1910.

Odilon Redon, "Bouquet dans un vase chinois", 1912.

Félix Vallotton, "Chrysanthèmes et feuillage d'automne", 1922.

Joan Mirò, "Fleurs et papillon", 1922.

Georges Braque, "Nature morte", 1945.

Marc Chagall, "Les amoureux - couple blanc au bouquet", 1949.

Marc Chagall, "Bouquet", 1963.

Marc Chagall, "Le Bouquet au fond rouge", 1965.

Marc Chagall ,"Bouquet de mimosas".

Quoi de plus beau que les mimosas de la Côte d'Azur comme dans cette peinture de Marc Chagall "Bouquet de mimosas". Dédicace émouvante écrite en russe au dos de la toile : "Pour ma fille Ida 1977 papa Chagall".

David Hockney, "Lillies", 1971.

Bernard Buffet, "Bouquet de jonquilles", 1986.

Jean-Philippe Delhomme.

Emily Filler, "Vase", 2019.

Emily Filler travaille à Toronto au Canada. Elle construit ses œuvres majoritairement compositions florales avec des fragments de tissus de photographies et d'ajout de peinture, elle revisite le collage avec un bonheur et une joie de vivre qui me plaît totalement.