.Calder, le magicien du fer - NEW

Alexander Calder, Personnages, 1945, huile sur toile, 122x153 cm.
Alexander Calder, "Personnages", 1945, huile sur toile, 122x153 cm.
Les toiles de Calder sont très rares, il a privilégié les gouaches et les sculptures.
Avant Calder, tout le monde ignorait qu’un « mobile » était une sculpture en mouvement. On doit l’invention du terme à Marcel Duchamp
« Christian Zervos qui publiait Cahiers d’Art m’avait très gentiment mis en contact avec Aimé Maeght, qui avait une très bonne galerie dans le VIIIe arrondissement. J’amenais chez Maeght nombre des mobiles de Roxbury et j’ai eu une exposition chez lui, en juin 1950, faisant suite à une exposition Miró. Cela a marqué le début d’une longue association avec Aimé. Vers la fin de l’exposition Miró, Maeght nous a tous invités à dîner dans un restaurant. Guiguitte et moi avons dansé une polka quand l’orchestre s’est mis à en jouer une. Nous sommes devenus très populaires et avons été applaudis.»
Ainsi parle Alexander Calder dans son Autobiographie. Dès lors il devient un intime de la famille Maeght. Pour distraire le petit Bernard malade, Alexander et sa femme Louisa viennent donner des représentations du Cirque dans l’appartement parisien des Maeght. Il s’agit d’un vrai cirque miniature, en fil de fer et tissu, avec son chapiteau, ses animaux, ses acrobates, ses clowns et ses figurants, le tout animé et manipulé par un Calder dresseur de fauves, imitant toutes les voix.

Les quatre valises contenant Le Cirque d’Alexander Calder.Les quatre valises contenant Le Cirque d’Alexander Calder.
Formidable portrait d'Alexander Calder parmi ses créations, de merveilleux personnages et animaux réunis dans son devenus célèbres "Cirque".

Calder expose pour la première fois chez mon grand-père dans l'exposition "Le Surréalisme en 1947", il restera fidèle à la Galerie Maeght jusqu'à son décès en 1977.

 

Calder. Mobile et Stabile-Mobile.


Alexander Calder , Les Renforts, à la Fondation Maeght

Oiseau aux roubignolles, 1930, fil de fer, 22,5x27 cm.



Alexander Calder, Les Renforts, maquette, 1963, stabile, 58x43x36 cm.

Alexander Calder, L’Homme, 1967, stabile pour la ville de Montréal, 21x33 mètres.

Alexander Calder, Portrait de Florence Maeght, 1969, feutre sur livre d’or.
Alexander Calder, "Portrait de Florence Maeght", 1969, feutre sur livre d’or.

Calder-galerie maeght
Calder, Affiche pour la Galerie Maeght