Aki Kuroda - Mythologie - NEW

Sujet emblématique de l'œuvre d'Aki Kuroda, le taureau ou Minotaure.

Minosideral jaune vert
Kuroda 111615, Minotaure, 2016/2019 - 180 cm

C’est par la revue Minotaure que, dans son enfance, Aki Kuroda découvre les artistes surréalistes. Mais le Minotaure d’Aki s’est échappé du Labyrinthe, tel un taureau dans l’arène, il bouscule l’œuvre dans la quotidienneté de l’atelier.

 

Kuroda 14574, Minotaure, 2005 - 300 x 200 cm
Aki Kuroda amalgame les mythologies, l’astrophysique et l’espace temps, mêlant passé, présent et futur. Ainsi croise-t-on dans son œuvre le Taureau qui donne naissance au Minotaure qui se tapit dans le labyrinthe. Pour l’atteindre et s’échapper du labyrinthe, Ariane nous guide, son fil court dans l’atelier comme dans les expositions ou les performances d’Aki. Dans sa propre mythologie, Aki cherche-t-il à retrouver ce fil d’Ariane ? Celui qui le libérera de son dédale.

 

 

Kuroda

Le labyrinthe, c’est la peinture, moi, vous… Il  y  a aussi plusieurs figures avec toujours les mêmes ombres portées. Et de nombreux animaux, des monstres. Bien sûr, il y a aussi les bulles. Ce sont des sphères parfaites dans le chaos, et autour des sphères, d’autres bulles, de savon, cette fois imparfaites, comme de la gélatine. Et en même temps, c’est l’univers, la terre. On peut voir encore des poissons qui sautent. Et encore des plantes vertes qui sortent de la ville.
Aki Kuroda.

 15207 Minocity, 2006, 270 x 320 CMKuroda 15207, Minocity, 2006 - 270 x 320 cm

Kuroda MinosidéralKuroda 14114, Minosidéral, 2005 - 100 cm