DLM - Derrière Le Miroir

La grande passion d'Aimé Maeght restera l'édition, notamment en publiant Derrière Le Miroir - DLM, pour chaque exposition dans sa galerie. Grand format imprimé souvent en lithographie, le premier DLM est édité en 1946. La collection comptera 253 numéros.
Grand fascicule, presque 40 cm de haut, aux pages non reliées, Chaque volume est une création de l'artiste exposé, presque toujours composée de lithographies originales et agrémentée d'un texte d'un écrivain contemporain. Mon grand-père les offrait aux visiteurs les soirs de vernissages.
Mon grand-père, Aimé Maeght, à l'écoute de Marc Chagall, travaillant sur la couverture en litho d'un DLM qui accompagnera la prochaine expo Chagall à la Galerie Maeght.
Chaque DLM inclut un encart "Les chroniques de l’art vivant" où figurent comptes-rendus des expositions des artistes Maeght, tant à la galerie que dans les musées. Y sont détaillés les projets, éditions à paraître, revues de presse et une foule d’informations sur les artistes Maeght. Dans la fièvre de 1968, ce fascicule devient, sous la direction de Jean Clair, L’Art vivant, magazine mensuel à la diffusion internationale (120.000 lecteurs) avec une seule règle : tout dire sur tout : cinéma, théâtre, danse, musiques…

Derrière Le Miroir n°1 - Le Noir est une Couleur - Premier Derrière le Miroir, il accompagne l'exposition à la Galerie Maeght en 1946. Textes originaux en français de KOBER, MATISSE, ROUAULT et MARCHAND. 8 pages incluant 6 illustrations en lithographie originale de Geer van Velde.

 

Derrière Le Miroir n°2 - édité en 1947 pour accompagner l'exposition MARCHAND à la Galerie Maeght. Textes originaux de SEUPHOR, GUILLY et KOBER. 8 pages avec 6 illustrations en lithographie originale.