Kuroda - Les mondes d’Aki Kuroda

Aki Kuroda aime créer des mondes où les trois axes de vie se mêlent et s’entremêlent : le passé, le présent et le futur.

 Aki Kuroda se questionne sur la place de l’homme dans l’univers. Il joue et se joue de toutes les dimensions, de toutes les distances, patiemment, il explore le cosmos, le temps, le silence, la nuit.

Dans des espaces qui se chevauchent et parfois s’entrechoquent, Alice croise le lapin, le Minotaure veille, les planètes se baladent, le fil d’Ariane nous guide au travers du labyrinthe, de mystérieux animaux survolent des villes qui surgissent de la nuit spatiale et s’organisent pour que la figure humaine trouve sa place dans leurs méandres.

Dans l’œuvre d’Aki Kuroda, les thèmes vont et reviennent sans soucis de chronologie, certains sont omniprésents et émergent au gré de la création. C’est pourquoi les dates de réalisation n’ont, pour Aki Kuroda, aucune importance.

Dans son œuvre, les sujets, les thèmes apparaissent, s’éclipsent et resurgissent au cours du temps, au fil des années.

 

Ce qui l’importe, c’est de permettre le passage entre les différentes expressions de son art, mais aussi entre les époques, les civilisations, la matérialité et l’immatériel, entre le vide sidéral du Cosmos et notre planète.